Courir au Parc Floral d’Orléans la Source

courir au parc floral de la source

courir au parc floral de la source

Comme vous le savez, ce blog « Courir à Orléans » a  la vague prétention de proposer un inventaire complet des lieux propices à la pratique de la course à pied dans l’Orléanais. Et de fait, c’eût été un comble que je ne fasse pas mention des possibilités offertes par le Parc Floral de la Source !

Parce que ce parc n’est pas qu’un parc urbain comme il en existe tant d’autres ! Parce que, à mes yeux, c’est le lieu le plus symbolique et le plus emblématique de l’Orléanais et du Loiret (1) ! Parce que cet endroit synthétise et porte en lui l’histoire, l’économie et la géographie du territoire …. et bien plus encore ! Des preuves !

Histoire. Au fil des siècles, se sont succédés des femmes et des hommes illustres ou influents et qui, peu à peu, et chacun selon leur inspiration, ont façonné et agrémenté le domaine. Il parait même que sur l’invitation de Lord Bolingbroke, François Henri de Voltaire en personne a séjourné et philosophé au Château du parc de la Source (2).

Histoire et économie. A l’occasion des Floralies Internationales qui se sont déroulées d’avril à octobre 1967, le Parc Floral a accueilli plus de 2 millions de visiteurs. Le Parc et la ville d’Orléans sont ainsi devenus la vitrine mondiale du savoir faire des horticulteurs, des pépiniéristes et autres rosiéristes de la région. De grandes familles ont marqué l’économie locale ; et ce secteur d’activité reste aujourd’hui très vivace, notamment à Olivet, Saint Pryvé Saint Mesmin, Saint Hilaire Saint Mesmin, Saint Jean le Blanc, Saint Cyr en Val et Saint Denis en Val.

Architecture et urbanisme : Ce parc créé en 1963 était l’une des briques de l’ambitieux Projet de l’architecte Louis Arretche ; projet commandé par la ville d’Orléans et consistant à faire sortir de terre un nouvel espace de vie, un Modèle social, urbain et avant-gardiste : le quartier de la Source… (3)

Tourisme et loisirs : le Parc Floral est labellisé « Jardin Remarquable » ; et à ce jour, c’est Le site touristique le plus visité du département du Loiret (4).

Géographie et géologie : le parc est situé sur un site naturel, pile à cheval sur des terres caractéristiques de notre région : la plaine du Val de Loire et le coteau de Sologne.

Hydrologie : la Source du Loiret est l’une des attractions du parc, à tel point qu’elle a donné son nom à tout le quartier. C’est en fait une résurgence de la Loire qui se présente sous la forme d’un gouffre qui régurgite des eaux claires et bouillonnantes, donnant ainsi naissance à la riante rivière Loiret ; rivière qui, cela n’aura échappé à personne, a elle même donné son nom à notre trop beau Département. 🙂

Bon… Bien… Histoire de parfaire votre culture sur le Parc et en guise de récré, je vous propose maintenant un petit jeu de ma conception : le « Vrai ou Faux, spécial running in park ». Et que je ne vous surprenne pas à tricher hein … !  🙂

  1. « Les parcs et les jardins c’est réservé aux les balades en famille, et à la rigueur aux poussettes et aux tricycles ». Vrai et Faux ! Pour en avoir le cœur net, j’ai posté hier un petit mail à la direction du Parc Floral et voici leur réponse, toute fraîche et couverte de la rosée du matin :  » Vous pouvez pratiquer du jogging en évitant de courir sur les massifs« .  🙂
  2. « Le Parc floral de la Source est loin de tout ». Faux ! Il est d’un accès facile et direct, soit en voiture notamment depuis l’avenue Gaston Galloux ou encore par le Tram, arrêt ? been….. arrêt : « Parc Floral ».
  3. « Le Parc n’est ouvert qu’à la belle saison ». Faux !  Il est ouvert toute l’année et même jusqu’à 23 heures certains soirs d’été.
  4. « le Parc est tout petit et on en a vite fait le tour ». Faux ! Il s’étend sur un domaine 35 hectares soit, voyez un peu, sur une surface 10 fois plus grande que celle du jardin des plantes, à Orléans Sud (5).
  5. « L’entrée du parc est payante ». Vrai et Faux !  Le ticket pour un adulte est à 6 €. Mais, notez que l’entrée est gratuite tous les après midis, du 10 novembre au 20 mars, de 14 à 17 heures (dernière entrée à 16 h).
parc et jardin orléans course à pied running

course à pied et running dans les parcs et jardins d’orléans

Allez, il est grand temps ! Franchissez le tourniquet et élancez vous ! Partez ! Courez à la découverte de cet espace original ! Je vous aurai prévenu : à partir de cet instant, vous allez vivre une course ludique et insolite, vous allez en prendre plein les mirettes !

Je vous épargnerai la description du parcours puisque tout est ! ; et de toutes les façons, il vous suffit de suivre les flèches : « sens de la visite » ! 🙂 J’en dirai seulement qu’il s’agit d’un réseau de belles pistes bitumées, qui réserve de nombreuses relances, des petites côtes, des descentes et des enchainements de virages en épingle.

Pour le reste, je fais le pari que vous serez bouche bée, salivant, les yeux pétillants et le souffle coupé : des volumes, des formes tantôt fragiles ou imposantes ; des couleurs éclatantes, apaisantes ou délicates ; des arbres rares ou centenaires ; des fleurs inoffensives, toxiques ou carnivores ; des massifs, des potagers et des vergers ; des bassins, des cascades et des fontaines ; des jardins de rocaille ou à effets de brume ; un moulin à aube, une ménagerie, une volière, une serre à papillons… Et puis, c’est une expérience « Fun » que de se sentir observé et dévisagé par de drôles de spectateurs : flamants roses, moutons, ânes, alpagas, paons, salamandres, cacatoès et écureuils…

Côté logistique, c’est le grand luxe ! De vastes parkings, de nombreux points d’eau, des toilettes à tous les coins, plusieurs cafétérias et même un bon restau ! Hum…si j’osais, je réclamerais juste un vestiaire et des douches…et là ça serait Top  🙂

Et si, en dépit de toutes ces attractions, vous finissez par avoir le sentiment de tourner en rond, alors quittez l’enceinte du parc et poursuivez votre course par un tour du lac et des allées en sous bois du campus universitaire. A ce compte là, pourquoi ne pas pousser en quelques enjambées jusqu’au centre ville de la Source ? En passant au pied de l’immeuble du Centre de Chèques Postaux (vous savez le fameux « CCP La Source »  🙂 ), puis en courant sous l’arche du château d’eau en béton gris, vous pourrez prendre la mesure du projet et du talent (discutable) de Arretche.

(1) Si j’étais un rien provocateur, je pourrais même avancer que, par comparaison, la statue de Jeanne d’Arc qui trône au centre de la place du Martroi ; fierté, mascotte et symbole d’Orléans, n’est rien d’autre « qu’un tas de ferraille » (ou qu’un « tas de cendres en puissance »…) (« sacrilège …. ! »  😉  )
(2) Le château de la Source est depuis plusieurs années utilisé comme siège de la Présidence de l’Université.
(3) La Source 50 ans après … Quel Bilan pour ce Projet porté par la Ville d’Orléans et mis en œuvre par Arretche ? Bilan mitigé : le verre à moitié plein ou le verre à moitié vide…. Lire à ce sujet les réflexions et l’analyse de Jean Pierre Sueur, sénateur et ancien maire d’Orléans (La Source…).
(4) En tête des lieux les plus visités : le parc floral avec plus de 100 000 visiteurs /an ;  loin devant le muséum d’histoire naturelle d’Orléans et l’oratoire de Germigny les Prés, respectivement en 2ème et 3ème position avec 65000 et 53000 visiteurs en 2012.
(5) Voici dan l’ordre décroissant les superficies des principaux parcs et jardins de l’agglo : la forêt d’Orléans (hors concours 😉 ), le parc de charbonnière (180 ha), l’ile Charlemagne (70 ha), les dolines de limère (63 ha) , le parc floral (35 ha), le parc Pasteur (4h), le jardin des plantes (3,5 ha), le parc de l’étuvée (3 ha)….

Ah oui… il me faut aussi vous dire un mot des « boucles du parc floral » rendez vous qui d’emblée a rencontré un vrai succès ; course qui à peine créée a tout aussi vite disparu des calendriers sans que je n’en connaisse vraiment les raisons. Dommage…

17 mars 2019 l’ édition des boucles du parc floral organisée par Top Chrono affiche complet.

  1. Je ne savais pas que c’était gratuit une partie de l’année…
    La dernière fois que j’y ai mis les pieds, c’était pour chasser des œufs, à Pâques… (autant dire que ça ne date pas d’hier… (Rho… la vieille ^^))
    Merci pour cette (re)découverte

  2. Le parc floral de la source, j’ai le vague souvenir de m’y être promené en petit train. Je pense qu’il n’existe plus et qu’il a été remplacé par des rosalies (voiturettes à pédales)

    la prochaine fois que tu passes voir tes parents, penses-y 🙂

  3. Pingback: La fête à Top Chrono, aux Boucles du parc floral d’Orléans | Courir à Orléans, dans le Loiret et alentours

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.